POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

Sonnet élongé


Libertine ivre...Forme le sonnet élongé

libert10.jpg

image photofiltre.

 

 

 

 

Libertine ivre…

 

Belle libertine aux courbes de son corps,

Se dévoile un temps sous une aile douillette

Que rien ne surprend. Sous cette ombre secrète

Se damnent les saints comme  tous ses accords,

Nul ne s’interroge, aux caresses, l’apprête

Sous  la volupté les paumes font cueillette…

 

Elle se déploie offre en ces seuls débords,

S’impose en son heure au présent qui l’inquiète

Et ne veut subir du destin qui tempête,

Au temps qui se tait et n’y voit au dehors

Un œil entrouvert déshabille et qu’il guette

L’entrain à l’envie animant de sa fête.

 

Librement butine à ce jardin secret,

À l’illusion qui ne la rend plus brave,

L’effluve distille, en son ambre suave

Dévoile à l’esprit, ils hument sur ses seins…

 

Parcourent les doigts tout aux bords de ses reins

Que seule elle goûte à son désir sacré

Livre du calice à l’élixir sucré

Car nul ne saura ce secret qui l’enclave

 

Maria-Dolores


08/06/2018
16 Poster un commentaire