POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

la Villanesque


Le murmure du bonheur...Forme fixe la villanesque...

Le murmure du bonheur..jpg

Image de Damien Barboni

sur Facebook

Ici

 

 

Le murmure du bonheur.

 

Il a pour univers la grandeur de son âme

Le ruisseau de la vie écoule en tout honneur

Dans le flot du murmure espérant son bonheur,

 

À l’obscur du silence où se pare la femme,

Elle expose un sourire aux champs du butineur

Dans le flot du murmure espérant son bonheur

 

Puis naît d’une pensée or s’éclaire une flamme

À la joie éternelle où s’émeut le flâneur,

Dans le flot du murmure espérant son bonheur

 

C’est dans cet océan qu’elle chante et l’acclame

L’astre aimé dévoilant tout l’écho de son cœur

Dans le flot du murmure espérant son bonheur.

 

Sous l’éclat de la lune on observe une dame

Que l’on cache au grand jour aux plis du griffonneur

Dans le flot du murmure espérant son bonheur.

 

Maria-Dolores


28/10/2016
6 Poster un commentaire

Un matin de silence...Forme fixe la villanesque.

Un matin de silence..jpg

Image de Damien Barboni

sur Facebook

Ici

 

 

Un matin de silence

 

Le matin elle part sans chercher le bonheur

Elle oriente sa vie en son ru d’insolence

À l’aube du chemin au plaisir d’un silence

 

C’est toujours quand l’espoir lui murmure flâneur

Le délice amoureux dans son cœur l’indolence

À l’aube du chemin au plaisir d’un silence

 

Quelquefois se rassure un instant butineur,

La douleur du poète ôte sa virulence

À l’aube du chemin au plaisir d’un silence,

 

Vois le chant éclairé d’un ami griffonneur,

Et sur la page blanche un refrain d’excellence

À l’aube du chemin au plaisir d’un silence.

 

Or la fuite en avant, où demeure l’honneur ?

Que dépeint généreux la plume en vigilance,

À l’aube du chemin au plaisir d’un silence…

 

Maria-Dolores


12/10/2016
12 Poster un commentaire

Trahison du monde...Forme fixe la Villanesque

Trahison du monde....jpg

Image de Damien Barboni

sur Facebook

Ici

 

 

Trahison du monde…

 

On connait le silence et la peine maîtresse,

Dans ces destins brisés se débat la raison

Et le monde atterré répand la trahison,

 

Le chemin se réduit fait place à la détresse

Se raconte le soir une sombre oraison,

Et le monde atterré répand la trahison,

 

Le malheur est qu’on pleure en secret de tristesse

Or chaque survivant se sent comme en prison,

Et le monde atterré répand la trahison

 

C’est qu’il n’existe plus ce plaisir de l’ivresse,

Nulle paix dont le chant rythme au diapason

Et le monde atterré répand la trahison…

 

Maria-Dolores


18/10/2016
12 Poster un commentaire

Charme éternel...Forme fixe la Villanesque...

Charme éternel..jpg

Image de Damien Barboni

Sur Facebook

Ici

 

 

Charme éternel

 

Il a ce charme fou d’où s’éclaire une aura,

Il délaisse en chemin son regard éternel

Caressé par un chant à l’esprit solennel,

 

Il aime ce délice au gré du Sahara

Lui faut-il s’éloigner d’un sort exceptionnel ?

Caressé par un chant à l’esprit solennel.

 

Il attise sans crainte un souhait du dieu Ra

Que lui lance la lune en son rire charnel,

Caressé par un chant à l’esprit solennel,

 

De son souffle rougeoie un joyeux baccarat

Qui de sa source claire offre un ru fraternel

Caressé par un chant à l’esprit solennel…

 

Maria-Dolores


05/10/2016
10 Poster un commentaire

La neige...forme la villanesque.

n110.gif

 

 mise en page faite par M. Zeïd

sur Poésis

http://poesis.forumactif.org/

 

 

La neige

 

La neige parera, tôt nos belles montagnes

Le ciel du sud au nord jouera d’un air viral,

L’hiver s’apprêtera dans un cœur vespéral.

 

Nous laisserons le temps courir dans nos campagnes

Pourtant faisant bien froid,  mais ce n’est pas l’Oural.

L’hiver s’apprêtera dans un cœur vespéral.

 

Les enfants sont couverts ont délaissé les pagnes

Pour des parkas bloquant ce grand gel viscéral,

L’hiver s’apprêtera dans un cœur vespéral.

 

La muse et la saison demeurent mes compagnes,

Rien de tel pour écrire un doux vers libéral

L’hiver s’apprêtera dans un cœur vespéral.

 

Maria-Dolores


23/11/2014
8 Poster un commentaire