Le sonnet Madrigalesque - POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

Le sonnet Madrigalesque


Poésie d'hivers...Forme le sonnet Madrigalesque...

Poésie d'hivers..jpg

image de 

Damien Barboni

sur 

Facebook

 

 

 

 

 

Poésie d'hivers...

 

J'aime noircir la page où riment quelques vers

Puis voilant chaque mot parfumé dans l'ivresse

Nous avons partagé la vague des hivers

Car l'invincible amour se couche avec tendresse.

 

Or un tracé de plume enlace l'univers ,

Mais la soif du savoir suit la perle d'adresse,

Que confond le chaos dans l'ombre des travers ;

La nuit revêt souvent l'espoir d'une caresse.

 

Il fait froid et pourtant rien ne tend à charmer

Le sommet de nos monts vient parfois transformer

Un esprit si vivace au souffle du silence,

Or la neige sourit à la porte du ciel

 

Au grand creux de l'oubli s'éveille en turbulence

La passion ardente où naît l'essentiel ;

La poésie entonne un chemin d'opulence

Quand la lune s'épanche en ce monde arc-en-ciel.

 

Maria-Dolores


29/12/2017
18 Poster un commentaire

Craintes...Hommage ! ...Forme le sonnet Madrigalesque.

jh10.jpg

Mise en page par 

Mohammed Zeïd

dit Flormed

sur

Poésis

 

 

 

 

 

 

 

Craintes...Hommage !

 

L'âme craint l'oraison d'une marche funèbre

Où s'endort à penser le royaume des cieux

On ne garde jamais à ces choix gracieux

Le paisible matin au parcours si célèbre,

 

Une mort annoncée et tout n'est que pénombre

Une icône a l'esprit vif et capricieux

Qui touche tout le monde à l'air si soucieux,

Le cœur est invincible à l'amour qui fuit l'ombre.

 

Et chacun d'écouter la chanson dans le vent

Une foule s'émeut du chagrin ravivant

Lorsque souffle l'espoir lui faut-il une vie ?

Nous, voilà maintenant tout comme un orphelin ;

 

Johnny, ta voix fera toujours vibrer l'envie

Et tous ces cœurs blessés survivront au déclin.

Ton ombre enchanteresse au gala nous convie.

Chaque rythme ici-bas te raccroche un câlin....

 

Maria-Dolores


14/12/2017
14 Poster un commentaire

L'amoureuse...Forme le sonnet Madrigalesque...

L'amoureuse.jpg

Image de Damien Barboni

sur 

Facebook

 

 

 

 

 

 

L'amoureuse.

 

Quand l'amour est ce rêve à jamais qui nous nuit

Seul il veut conquérir l'être cher si tragique

Épuisant ses atours sous l'éther tant magique

Mon amour pense encor à mon cœur dès minuit.

 

Si parfois je n'écoute en silence l'ennui,

La musique me noie en cet air métallique

Où se plonge la nuit d'un plaisir idyllique

Mais nos brillants halos ont ce chant qui séduit.

 

Es-tu seul ce désir où s'étonne l'ivresse ?

Que je laisse couvrir d'une main la caresse

Dans le creux de mes reins se dévoile un parfum

Que l'on hume chacun sur la peau d'un délice,

 

Mais l'oubli d'un visage a ce fluide, l'embrun

Qui m'enivre souvent dans le fond d'un calice

Chaque coupe m'invite aux doux fruits mais chacun

Se garde du penchant qu'on ressent si complice...

 

Maria-Dolores


05/12/2017
12 Poster un commentaire