Le rondeau nouveau - POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

Le rondeau nouveau


Au fond d'un lit....Forme le Rondeau Nouveau...

Au fond d'un lit..jpg

Image sur le net.

 

 

 

 

 

Au fond d’un lit

 

Au fond d’un lit nul doute il sent cette souffrance

Car seul il ne dit mot laissant dans mon errance

Ce chagrin qui me prend,  je suis son âme sœur

Quand la douleur traverse ô !  faible exorciseur,

Et je pense à ce jour au chant de l’espérance,

 

Je suis seule aujourd’hui  faut-il à l’ignorance

Emprunter  un chemin et troubler  l’apparence,

On soutient  loin de moi la faiblesse d’un cœur,

Au fond d’un lit.

 

J’oublie un temps l’épreuve et cette indifférence

Le monde captivé lève ma tolérance

Dans le creux de mon nid je ressens la douceur

Mon chagrin se dissipe  et je vois l’annonceur

Sous l’éther chaque nuit flamber l’incohérence

Au fond d’un lit.

 

Maria-Dolores


23/01/2018
18 Poster un commentaire

Sous la pluie...Forme le Rondeau Nouveau

Sous la pluie.jpg

Image de Damien Barboni

sur 

Facebook ici

 

 

 

Sous une pluie

 

Une pluie est tombée au recoin de mon âme

Assisté du silence où gémit une flamme

La lueur est de loin un retour vers l’espoir,

Au chemin que l’on prend soufflant sur un miroir

Le reflet de la chance au souhait que l’on clame ;

 

Voir l’instant indécis de ce sort chacun blâme

Une peine, un désir ce destin qui réclame

Ce souvenir flétri tout comme un vieux guipoir

Sous une pluie.

 

Puis le vent s’est mêlé comme une forte lame

La tempête a couvert l’ensemble d’une trame

Les vagues ont frappé  le ponton promenoir

Quand l’éclair a touché sur le chemin, le soir

L’ivresse de la nuit qui transcende une gamme,

Sous une pluie…

 

Maria-Dolores

 


10/01/2018
10 Poster un commentaire

Être homme !...Forme le rondeau nouveau...

Être homme.jpg

 

 

 

 

Être homme !

 

Seul mon amour pour toi ; je deviendrai cet homme !

Sous ta parure éveille en moi cette réforme,

Sous de doux baisers d’ors

Ton voluptueux corps

Gémissant du délice ainsi le suis-je comme !

 

Ébloui j’offrirai des instants à mon somme

Des battements en cœurs à corps un don d’arôme,

Dévoilant nos rebords

Seul mon amour !

 

J’épuiserai ta chair sous la douceur d’un baume

Ne célébrant nul autre amant, bienveillant môme

Aux échos de mes forts

Objectant tous ces sorts

Je deviendrai ce mâle où du dessein se nomme

Tel mon amour !

 

Maria-Dolores


28/03/2016
4 Poster un commentaire

L'étoile ou ...Belle de nuit...Forme le Rondeau Nouveau...

L'étoile ou ...Belle de nuit..jpg

 

Image de Damien Barboni

sur Facebook

Ici

 

L’étoile ou…Belle de nuit

 

Comme une étoile envahit dans la nuit

L’intimité d’un corps seul la séduit

L’ondine invite en repu du silence

Tait l’absence à son moment de présence

S’offre aux plaisirs sensuels vers autrui

 

De la volupté s’éteint son ennui

Courtise à ses heures, belle de nuit

Égaie en tumulte une jouissance

Comme une étoile

 

Emplissant le penser qui s’enfuit

Décomptant la ride autant se réduit,

Du temps faire fi de sa médisance

Ne pouvant retenir, en seule aisance

Ainsi forgeant son cœur d’un bel étui

Comme une étoile

 

Maria-Dolores

 


31/03/2016
4 Poster un commentaire