POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

Un matin de silence...Forme fixe la villanesque.

Un matin de silence..jpg

Image de Damien Barboni

sur Facebook

Ici

 

 

Un matin de silence

 

Le matin elle part sans chercher le bonheur

Elle oriente sa vie en son ru d’insolence

À l’aube du chemin au plaisir d’un silence

 

C’est toujours quand l’espoir lui murmure flâneur

Le délice amoureux dans son cœur l’indolence

À l’aube du chemin au plaisir d’un silence

 

Quelquefois se rassure un instant butineur,

La douleur du poète ôte sa virulence

À l’aube du chemin au plaisir d’un silence,

 

Vois le chant éclairé d’un ami griffonneur,

Et sur la page blanche un refrain d’excellence

À l’aube du chemin au plaisir d’un silence.

 

Or la fuite en avant, où demeure l’honneur ?

Que dépeint généreux la plume en vigilance,

À l’aube du chemin au plaisir d’un silence…

 

Maria-Dolores



12/10/2016
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres