POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

TOUS LES POEMES CLASSIQUES

TOUS LES POEMES CLASSIQUES


Attendions des nouvelles.

 

 

Attendions des nouvelles…

 

C’est une mauvaise nouvelle

Dimanche il a fermé les yeux

Je n’ai pu soulager.  Ô cieux !

C’est une mauvaise nouvelle.

 

C’est une très dure nouvelle

Sur mon épaule elle a pleuré.

Il s’est dit un mot effleuré

C’est une très dure nouvelle.

 

Nul n’était prêt pour la nouvelle

D’un pleur commun qui s’est tari

Elle parlait de son mari

Nul n’était prêt pour la nouvelle.

 

Maria-Dolores


20/11/2012
7 Poster un commentaire