POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

D'une traite....Forme le sonnet Shakespearien

D'une traite..jpg

Image de Sérenella Greco

Facebook ici

 

 

 

 

D'une traite

 

Je garde en souvenir une étoffe soyeuse

Où j'entends lasse un soir ce coucou tant charmeur

Qui me laisse penser qu'une voix merveilleuse

Enchante la forêt sous un vent écumeur,

 

Est-il seul à sonner l'heure si matinale !

Afin que la nuit offre à l'amour son chemin

Qui finit dès le jour sous l'onde bacchanale,

Dans l'océan des pleurs d'un chant sans lendemain.

 

C'est ainsi que l'amant délaisse sa compagne

Oubliant dans l'instant ces moments corps à corps,

Dès que meurt la caresse un silence accompagne

Une muse éperdue à l'écho des raccords.

 

J'ai semé quelques- fois une rime railleuse

Observant tous les jours une aube généreuse...

 

Maria-Dolores



06/11/2017
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres