POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

POEME DE MARIDO, FORMES VARIEES

Forme le triolet

                     





Jour heureux...

Jour heureux.jpg

 

Jour heureux

 

Parfois te souviens-tu  l’ami de nos jeux ?

D’un seul  jour heureux !

Semant nos enjeux puis chassant la souffrance

La règle s’invite en fuyant ce silence,

Craignant ces instants d’un chemin valeureux.

 

Il est loin déjà le temps aventureux,

Où l’air chaleureux

Nous jouions peureux, d’un père en vigilance.

Parfois te souviens-tu l’ami de nos jeux ?

D’un seul jour heureux !

 

Puis chassant l’oubli d’un matin savoureux

Ô ! Cœur vaporeux,

D’un esprit joyeux traînant notre romance

Posant en chacun du peu la délivrance,

Et joindre un souhait d’un esprit moins scabreux

 

Parfois te souviens-tu  l’ami de nos jeux ?

D’un seul  jour heureux !

Semant nos enjeux puis chassant la souffrance

La règle s’invite en fuyant ce silence,

Craignant ces instants d’un chemin valeureux.

 

Maria-Dolores


06/08/2014
2 Poster un commentaire

Muguet du premier mai...Forme le Triolet...

Muguet du premier mai..jpg

 

 

Muguet du premier mai

 

À chaque premier mai quand pointe le printemps

Ô fée en ses couleurs  l’opale a sa clochette

Le muguet se dévoile au gré de ses instants

À chaque premier mai quand pointe le printemps

Le ciel se met au bleu couvrant le gris du temps

La paresse s’envole et cherchant  sa cachette

À chaque premier mai quand pointe le printemps

Ô fée en ses couleurs l’opale a sa clochette…

 

Maria-Dolores


27/04/2016
11 Poster un commentaire

Septembre ...Forme le Triolet...

Septembre.jpg

image de Damien Barboni

sur Facebook

Ici

 

 

Septembre

 

Septembre nous prédit que la fin de l’été

Sera douce en automne aux couleurs jaune et ocre,

L’envol de l’hirondelle étend sa liberté

Septembre nous prédit que la fin de l’été

Suit Éole bon prince au parfum ébruité,

Puis s’étend jour et nuit on écrit de son encre

Sous un œil attentif que roucoule son sacre

Dont l’aurore se pare à l’espoir apprêté,

Septembre nous prédit que la fin de l’été

Sera douce en automne aux couleurs jaune et ocre.

 

Maria-Dolores

Triolet doublé en la fin


12/09/2016
5 Poster un commentaire

Telle étoile filante variante.

étoile filante.variante.jpg

 

 

Telle étoile filante…

 

 

Le fruit nourrissant à ce court rudiment

 

Réanime en mon cœur une flamme ardente

 

Joignant tant l’amour à ce puits alarmant

 

Témoin ému comme une étoile filante.

 

 

 

S’égarant du murmure à son âge aimant

 

La sirène usée en sa vie éclatante

 

Joignant tant l’amour à ce puits alarmant

 

Témoin ému comme une étoile filante

 

 

 

Et s’éloignant telle écume aux océans

 

Du regret toque en ce temps qu’il se réveille

 

À ce pouvoir d’une muse en voix céans

 

L’instant s’ouvre en ce doux refrain qui l’éveille

 

 

 

Le fruit nourrissant à ce court rudiment

 

Réanime en mon cœur une flamme ardente

 

Joignant tant l’amour à ce puits alarmant

 

Témoin ému comme une étoile filante.

 

 

 

Et s’éloignant telle écume aux océans

 

Du regret toque à ce temps qu’il se réveille

 

À ce pouvoir d’une muse en voix céans

 

L’instant s’ouvre en ce doux refrain qui l’éveille

 

 

 

Lors la rime joue à des rires brillants

 

Puisant de l’encrier la griffe émerveille

 

À ce pouvoir d’une muse en voix céans

 

L’instant s’ouvre en ce doux refrain qui l’éveille.

 

Maria-Dolores

 


03/08/2014
0 Poster un commentaire

Moment de recueillement (pour rire)

Moment de recueillement (pour rire).jpg

 

 

Moment de recueillement (pour rire)

 

 

Grimant quelques traits au matin

 

J’ai fardé mes yeux sans lumière,

 

Dans le noir un seul pleur s’éteint,

 

Grimant quelques traits au matin

 

D’un œil dans un miroir sans teint,

 

Goûtant l’odeur d’une bruyère,

 

Grimant quelques traits au matin.

 

J’ai fardé mes yeux sans lumière.

 

Maria-Dolores

 


03/08/2014
2 Poster un commentaire